Saltar al menú principal
Saltar al contenido

Histoire de la collection

Géographie et cartes

Depuis les origines de la Bibliothèque royale, la présence de cartes et de plans est très importante, étant donné l'intérêt politique et administratif de ces documents. À la Bibliothèque royale comme à la bibliothèque nationale primitive, la géographie, les voyages et l'astronomie occupaient une place prépondérante parmi les différentes disciplines représentées. Pour preuve, le catalogue écrit en 1729 par le bibliothécaire Juan de Iriarte, considéré comme le premier catalogue de la Bibliothèque, est précisément consacré aux fonds cartographiques : « Regia Matritensis Biblioteca Geographica et Chronológica ».

Les collections de « cartes géographiques et hydrographiques » sont pour la première fois mentionnées dans l'ouvrage datant de 1847 de Basilio Castellanos : « Apuntes para un catálogo de objetos que comprende la colección del Museo de Antigüedades de la Biblioteca Nacional...: acompañado de un ligera reseña... de los demás departamentos de la misma Biblioteca... ». C'est à la deuxième moitié du XIXe siècle que furent créées la plupart des sections de la Bibliothèque. En 1876, d'après Bretón y Orozco, la section des cartes et plans apparaît déjà dans le département des imprimés.

Le fonds initial de la collection cartographique est formé des fonds constitutifs provenant de la Bibliothèque royale, de ceux ramenés de France par Philippe V, et de ceux parvenus à la Bibliothèque par diverses voies, et formant des collections ou atlas. Le plus gros développement de la collection se produisit en 1913, avec le transfert des fonds du Cabinet géographique du Premier secrétariat d'État ou ministère d'État. Le legs López Garat de cartes manuscrites dut entrer à la même époque.

Toutes ces collections, ainsi que les importantes acquisitions des époques précédentes, ont situé la section des cartes de la Bibliothèque nationale à la hauteur des cartothèques nationales les plus importantes du pays.

Aujourd'hui, le service de cartographie conserve une importante collection de fonds cartographiques anciens et modernes du monde entier, même si le plus grand nombre se rapporte à l'Espagne ; atlas et ouvrages spécialisés en cartographie, géographie, astronomie, description de pays et voyages, ainsi qu'une collection de cartes postales de villes et lieux géographiques.

LES FONDS

La base documentaire du service de cartographie de la Bibliothèque nationale tire son origine des fonds provenant de la Bibliothèque royale et des collections cartographiques de l'ancien Cabinet géographique rattaché au Premier secrétariat d'État. Son noyau principal est constitué de la collection Mendoza, des cartes réalisées par la famille López, et de la collection de cartes manuscrites qui constituent la base du patrimoine cartographique ancien.

Pour ce qui est de la cartographie moderne, la Bibliothèque nationale reçoit à travers le dépôt légal, depuis 1958, toutes les cartes éditées de manière isolée ou sous la forme de séries, publiées par les organismes officiels, les organismes publics et privés et les communautés autonomes espagnoles.

2.1 Cartographie

2.1.1 Cartes anciennes
La base documentaire du service de Cartographie de la Bibliothèque nationale tire ses origines des fonds provenant de la Bibliothèque royale et des collections cartographiques de l'ancien Cabinet géographique rattaché au Premier secrétariat d'État et du Bureau universel, dont Godoy confia l'organisation au cartographe Tomás López et à son fils Juan López, en 1795.
Cette collection entra à la Bibliothèque en 1913 sur l'ordre royal du 7 juin. Son noyau principal était constitué de la collection Mendoza, des cartes réalisées par la famille López et de la collection de cartes manuscrites.

2.1.1.1 Collection Mendoza
Elle fut réunie par le capitaine de frégate José Mendoza Ríos, chargé par le secrétariat d'État d'acquérir en Angleterre les meilleurs cartes et ouvrages géographiques publiés. Mendoza, excellent mathématicien et astronome, forma deux magnifiques collections : une de livres de voyages et une de cartes, imprimées pour la plupart en Angleterre, bien que certaines aient été imprimées en France, en Allemagne, en Espagne, en Russie, etc. Elle comprend près de 2 400 cartes de grande valeur, réalisées à l'époque du plus grand essor de la géographie scientifique dans toute l'Europe.

2.1.1.2 Cartes manuscrites
La collection de cartes manuscrites de la Bibliothèque nationale est très intéressante. Les plus importantes se trouvent au service des manuscrits, et sont comprises dans différents ouvrages ; des cartes de ports, des cartes et des plans sur feuilles indépendantes sont également conservés. Le plus gros fonds se trouve au service de cartographie ; il est formé des cartes provenant du Premier secrétariat d'État. Cette collection comprend aussi les magnifiques cartes provenant de la Bibliothèque royale, ainsi que le legs López Garat.

Ce sont pour la plupart des cartes du XVIIIe dressées par des ingénieurs militaires. Leur variété thématique est très grande, car le ministère d'État s'occupait de sujets très variés : relations extérieures, santé, travaux publics, services postaux, ponts et chaussées, compagnies maritimes, etc.

2.1.1.3 Cartes de la famille López
C'est la collection, presque complète, des cartes levées, gravées et publiées par Tomás López et ses fils Juan et Tomás Mauricio. Ce sont des cartes et plans, indépendants ou sous forme d'atlas, pour la plupart d'Espagne et des provinces espagnoles, possessions des ordres militaires et des colonies américaines. La collection comprend aussi des cartes de tous les continents et des plus importants pays européens.

L'intérêt de cette collection vient du fait qu'elle est l'œuvre du premier cartographe espagnol ayant gravé et publié, de manière systématique, des cartes représentant l'Espagne du XVIIIe siècle. Celles-ci sont très utiles pour l'histoire de la cartographie, car López cite presque toujours les sources utilisées.

2.1.2 Cartes modernes
La Bibliothèque nationale reçoit à travers le dépôt légal, depuis 1958, toutes les cartes publiées. Ce sont les cartes, indépendantes ou sous forme de séries, publiées par des organismes officiels, des organismes publics et privés, ou les Communautés autonomes espagnoles.

Les plus importantes séries et collections de cartes modernes sont :

2.1.2.1 Cartes topographiques

  • Mapa Topográfico Nacional. Carte élaborée par l'Instituto Geográfico Nacional. Les séries du Mapa Topográfico Nacional parviennent et sont conservées à la Bibliothèque depuis les débuts de leur publication en 1875, aux échelles 1:25.000 (1re, 2e et 3e éditions et 1re à 4e éditions numériques) et 1:50.000 (1re à 8e éditions et 1re édition numérique).
  • Les séries d'ortophotocartes aux échelles 1:10.000 et 1:25.000, également produites par cet institut, parviennent et sont également conservées à la Bibliothèque.
  • Cartes topographiques militaires. Cartes élaborées par le Servicio Geográfico del Ejército. La collection réunit et conserve les différentes séries de base, aux échelles allant de 1:250.000 à 1:10.000, dans leurs différentes sous-séries : cartes de commandement, cartes générales, plans spéciaux, plans directeurs, etc. Toutes ces cartes vont de 1933 à l'année en cours.
  • Cartes géologiques. Cartes élaborées par l'Instituto Geológico de España. Toutes les séries depuis leurs débuts en 1866 jusqu'à aujourd'hui sont reçues et conservées ; parmi elles, la série du Mapa Geológico Nacional de España à toutes ses échelles, allant de 1:50.000 à 1:400.000.
  • D'autres cartes thématiques produites par le même organisme parviennent également à la Bibliothèque : carte géomorphologique, carte hydrogéologique, carte métallogénique, etc.

2.1.2.2 Cartes nautiques
Élaborées par l'Instituto Hidrográfico de la Marina. Les cartes couvrant les zones côtières d'Espagne, de l'Atlantique et de la Méditerranée sont reçues et conservées. La Carta de Navegación Costera, échelle 1:50.000, constitue la carte nautique de base qui couvre tout le littoral national espagnol. Des cartes générales de directions, d'approches et de routes, aux échelles entre 1:30.000.000 et 1:12.500 sont également conservées, ainsi que des cartes destinées à la navigation sportive, et englobant toutes les côtes espagnoles.

2.1.2.3 Autres séries thématiques
Les séries publiées par le ministère de l'Agriculture sont également reçues : Mapa de Cultivos y Aprovechamientos, échelles 1:50.000 à 1:200.000 ; Mapa de Clases Agrológicas, échelle 1:50.000 ; Mapa de Series de Vegetación, échelle 1:400.000, et Mapa Forestal de España, échelles 1:400.000 et 1:200.000.

2.1.2.4 Cartes publiées par les Communautés autonomes
Aujourd'hui, toutes les Communautés autonomes publient leurs propres séries cartographiques, en cartographie générale ou topographique aussi bien qu'en cartographie thématique. Elles publient également des séries élaborées à l'aide de nouvelles technologies telles que des ortophotocartes, ortoimages, ortomosaïques, etc.

Parmi les centres cartographiques autonomiques, l'Institut Cartogràfic de Catalunya, l'Instituto de Cartografía de Andalucía et le Servicio Cartográfico Regional de Madrid se distinguent par leur activité et leur production.

2.1.2.5 Cartes d'Afrique
Il est intéressant de signaler, au sein du fonds de cartes modernes, la collection de cartes d'Afrique provenant du legs du général Tomás García Figueras, délégué des Affaires indigènes au Maroc. Cette collection comprend environ 2 500 cartes de la première moitié du XXe siècle, principalement de la région du Maroc, de Ceuta et Melilla, la plupart d'entre elles levées par le Servicio Geográfico del Ejército et le Servicio Geológico del África Occidental Española, et éditées par le Gobierno General del Sáhara Español, la Delegación de Asuntos Indígenas et la Secretaría Técnica de Marruecos. On distingue la série de cartes topographiques militaires « Mapa de la zona del Protectorado Español en Marruecos », 1re, 2e et 3e éditions des années 1927 à 1959.

2.1.2.6 Cartographie numérique
La Bibliothèque nationale conserve une collection de cartographie sur CD-ROM, petite mais croissante, qui est en phase de description en vue d'une utilisation future dans la salle de consultation.

2.2 Livres et atlas
Le service de cartographie conserve plus d'un millier d'ouvrages sur la cartographie, la géographie, l'astronomie, les voyages, etc. On distingue une importante collection d'atlas flamands, hollandais, français, italiens, anglais, allemands et espagnols, datant du XVIe au XVIIIe siècles. La collection Condeminas de livres de navigation, donnée en 1969, mérite aussi d'être mentionnée.

La Bibliothèque conserve également une grande collection d'atlas modernes espagnols et étrangers, qui augmente au fur et à mesure qu'elle est complétée par de nouvelles acquisitions, en plus d'une collection spécialisée d'ouvrages de référence.

2.2.1 Bibliothèque de la Real Sociedad geográfica
Le service de cartographie conserve en dépôt, depuis 1971, l'intéressante collection de cartes, livres, revues et brochures de la Real Sociedad Geográfica Española, créée en 1876. Elle contient près de 5 000 volumes et presque autant de brochures, plus de 8 000 cartes et une collection de revues d'environ 1 100 titres. Les fonds du XIXe siècle sont très intéressants, notamment ceux qui font référence au nord de l'Afrique. Cette collection est spécialisée en géographie générale et historique, géologie, cartographie, topographie et livres de voyages et découvertes.

2.3 Tourisme et cartes postales
La brochure touristique est un moyen de promotion et de publicité important pour le pays, car elle traite des sujets généraux, culturels, historiques, du patrimoine historique et monumental, des traditions populaires, etc., avec des images représentatives de la richesse touristique de l'Espagne. La Bibliothèque nationale a compilé cette source d'informations et de propagande imprimée pour constituer une importante collection de brochures de la première moitié du XXe siècle, incluant les imprimés de l'époque de la IIe République et de la période de la Guerre civile, ainsi que d'autres plus modernes jusqu'à nos jours.

Le fonds moderne conserve également une importante collection de plus de 600 000 cartes postales représentant des vues de villes, paysages, etc., essentiellement espagnoles. Elles sont classées géographiquement et sont très intéressantes pour l'étude de la transformation urbaine et paysagère vécue en Espagne ces dernières années.